Traitement de l'eau de source.

Filtration. Désinfection. Ou plus?

Chaque eau et chaque réseau de distribution est unique, nécessitant des solutions individuelles.

Boire de l'eau - mais qu'elle soit claire!

En profitant des technologies récentes.

Les avantages d'une élimination complète des matières en suspension par ultrafiltration sont évidents.

Santé!

Préserver les ressources grâce au traitement des eaux sales de lavage.

WABAG endosse l'utilisation naturelle et durable de l'eau.

Systèmes multibarrières.

Traitements multi-étage pour les eaux de surface.

Nos usines de traitement d'eau de lac en beaucoup de lieux en Suisse forment l'épine dorsale de l'approvisionnement en eau au niveau régional.

 
 

Eau potable.

Ressource précieuse et aliment le plus important.

«Toute l'équipe de WABAG Technique de l'Eau SA respecte ce fait important dans son travail quotidien et pour toutes les nouvelles usines de traitement. Ceci aboutit en premier lieu dans l'emploi minimal d'agents chimiques pour la potabilisation d'eau. Notre but principale et au même temps notre promesse à nos clients, c'est de sélectionner individuellement la technologie ou les étapes de traitement optimales pour chaque eau brute.»

Peter Hartmann - Responsable Etudes et Ventes Eau Potable

CEO / Responsable Eau Potable

Peter Hartmann

Frank Marcel - Responsable Réalisation Projets

CFO / Responsable Réalisation Projets

Marcel Frank

 

Ultrafiltration.

La façon moderne de filtrer.

En Suisse, ayant de nombreuses sources servant comme ressource d'eau potable principale, les technologies pour la séparation des matières en suspension, ainsi que pour la désinfection sont les méthodes le plus largement utilisées pour la de purification de l'eau . Avec la filtration membranaire, les buts buts sont achevés à la fois.

Membranfiltration
 
Druckrohr Ultrafiltration

Ultrafiltration à pression.

Performance et compacité.

L'ultrafiltration à pression sert à l'élimination complète de tous les solides en suspension dans l'eau. Graçe à la taille des pores membranaires d'environ 0.01 à 0.02 microns, les bactéries ainsi que les germes sont retenus. Le principe de l'ultrafiltration à pression est couremment de filtrer de l'eau dans un système fermé de l'intérieur vers l'extérieur à travers les membranes à fibres creuses. Les matières retenues sont évacués et rejetés lors de rétro-lavages réguliers des capillaires membranaires. Afin d'assurer un fonctionnement stable, le rétro-lavage en eau est sporadiquement renforcé par le dosage d'un agent oxidatif, basique ou acidique.

Caractéristiques

  • L'élimination complète de la turbidité
  • Désinfection mécanique
  • Grande capacité de débit dans un petit espace
  • Exploitation par pression hydrostatique possible
  • Durée de vie modules membranaires env. 10-15 ans
 

La bonne membrane avec WABAG

Une variété de différents fournisseurs de membranes sont disponibles sur le marché. En tant que fournisseur de systèmes indépendant, WABAG utilise uniquement les meilleures membranes disponibles et proprement testées. Ceci pour garantir bonnes performances et surtout pour assurer la sécurité opérationnelle.

L'utilisation minimisée de produits chimiques

Depuis plus de 10 ans WABAG construit et exploite des stations d'ultrafiltration à pression. Les expériences faites depuis sont considérées dans chaque nouveau projet employant cette technologie. L' accent est mis sur la faible consommation de produits chimiques et sur les stratégies de rétro-lavages en eau efficaces, ainsi que sur la qualité de l'équipement auxiliaire périphérique nécessaire.

Ultrafiltration – Au centre de notre recherche

Depuis 1996, nous mettons à l'essai sans interruption les différents types et configurations d'ultrafiltration. Nous cherchons les limites de cette – encore nouvelle – technologie et essayons de perfectionner son exploitation. Pour chaque type d'eau , soit l'eau de source , l'eau de surface ou de nappe, nous avons construit des usines à grande échelle . De 9 à 1'200 m3/h.

Références

Weesen
Eau de source

45 m³/h
2016

Avis client

Rüthi
Eau de source

48 m³/h
2014

Schwägalp
Eau de source

12 m³/h
2014

Waldstatt
Eau de source

22 m³/h
2014

 
Avis client

Sonzier
Eau de source

900 m³/h
2013

Cudrefin
Eau de lac

150 m³/h
2013

Avis client

Grabs
Eau de source

120 m³/h
2010

Balgach
Eau de source

45 m³/h
2009

 
Avis client

Männedorf
Eau de lac

800 m³/h
2005

 
Getauchte Ultrafiltration

Ultrafiltration immergée.

Fiabilité maximale.

L'ultrafiltration immergée sert à l'élimination complète de tous les solides en suspension dans l'eau. Graçe à la taille des pores membranaires d'environ 0.01 à 0.02 microns, les bactéries ainsi que les germes sont retenus. Les modules des membranes immergées sont disposés dans une trame, la soi-disant "cassette". La cassette est placée dans un bassin ou un réservoir rempli continuellement en eau, au cours de la filtration. L'eau est aspirée par une pompe de l'extérieur vers l'intérieur des fibres membranaires. La matière en suspension est retenue ainsi – au contraire à l'ultrafiltration à pression – à l'extérieur des fibres creuses. Les matières retenues sont ensuite rétro-lavées régulièrement et déchargées de la bâche de filtration. Afin d'assurer un fonctionnement stable, le rétro-lavage en eau est sporadiquement renforcé par le dosage d'un agent oxidatif, basique ou acidique.

Caractéristiques

  • Élimination complète de la turbidité
  • Désinfection mécanique
  • Fiabilité
  • Exploitation sans produits chimiques possible
  • Durée de vie modules membranaires env. 10-15 ans
 

Membrane à pression ou membrane immergée?

En fonction de la qualité particulière de l'eau et des conditions reignantes du site concerné, l'un ou l'autre type de membrane est plus avantageux. Le choix de la technologie adaptée doit donc être étudié minutieusement pour chaque nouveau projet. Des données résumant la qualité d'eau, recueillies en ligne de façon continue, sont la meilleure base pour ce type de décision. S'il n'y a pas de données disponibles, une campagne de mesure peut être effectuée. Ainsi il devient possible, 'assurer un dimensionnement hydraulique sérieux et adapté pour le procédé de traitement. Le site prévu pour l'ultrafiltration doit également être considéré. WABAG réalise régulièrement les deux types de systèmes d'ultrafiltration.

Exploitation sans chimie ? Possible avec l'ultrafiltration immergée.

Certaines de nos stations avec des membranes immergées, sont exploitées entièrement sans ajout de produits chimiques de nettoyage pour le rétro-lavage. Cela peut être un avantage considérable, par exemple, pour les installations qui ne sont pas accessibles pendant les mois d'hiver, ou qui ne sont pas raccordées à la canalisation.

Références

Avis client

Corgémont
Eau de source

30 m³/h
2014

Wahlen
Eau de source

30 m³/h
2013

Horgen
Eau de lac

1'200 m³/h
2012

Meilen
Eau de lac

1'000 m³/h
2006

 

Reigoldswil
Eau de source

90 m³/h
2005

Tavannes
Eau de source

100 m³/h
2002

Männedorf
Eau boueuse

100 m³/h
2002

 
CERAMOPUR - Keramische Membranfiltration

CERAMOPUR. La membrane en céramique.

Indestructible.

La membrane céramique est dotée d'une taille de pore d'environ 0,1 micron et est donc considérée comme microfiltration. Une grand quantité d'eau peut ainsi être filtrée à travers de la surface membranaire. En combinaison avec une floculation, des degrés de séparation similaires à l'ultrafiltration peuvent être obtenus. En comparaison aux membranes d'ultrafiltrations conçues de matières plastiques, la membrane céramique a plusieures avantages. Lacéramique est totalement insensible au pH et ne s'oxyde pas. Le matériau est très dur et mécaniquement stable (monolithique). Ainsi, le nettoyage des membranes peut être effectué sans contraintes.

Caractéristiques

  • Elimination complète de la turbidité
  • Rendement hydraulique exceptionnel
  • Flux élevé (débit spécifique à travers la membrane)
 

Est-ce le matériau futur des membranes à l'avenir?

La durée de vie inimitable et les propriétés matérielles de cette membrane la rendent si intéressante. En contre partie, sa fabrication est assez couteuse. La membrane céramique devient donc un choix très intéressant lors de considérations à long terme. Au Japon, d'ores-et-déjà plus de 100 usines de ce type sont exploitées avec grand succès.

CERAMOZONE®. Membrane céramique combinée avec de l'ozone.

Son matériau rend la membrane céramique bien unique. Pendant que des fibres membranaires «normales» seraient immédiatement endommagées, l'ozone résiduelle dans l'eau a un effet positif sur la sufrace membranaire céramique: Par la teneur en ozone dans l'eau, le potentiel d'encrassement est réduit. Idéalement, les agents chimiques pour le nettoyage des mebranes ne sont plus nécessaires. Ce processus a déjà été testé à l'échelle pilote et avec différentes qualités d'eau brute. La technologie est maintenant prête pour l'implémentation à grande échelle.

Références

Lac de Bret
Barrage

8 m³/h
2014

Zürich Moos
Eau de lac

8 m³/h
2013

Zürich Moos
Eau boueuse

8 m³/h
2013

 

Filtration WABAG.

Filtration en profondeur.
La méthode classique pour filtrer.

Si l'eau contient des composantes particulières ainsi qu'organiques dissoutes, ou bien des substances inorganiques telles que le fer et le manganèse à enlever, la filtration WABAG se propose. Les composants clés, tels que le plancher filtrant, le clapet d'eau boueuse, ainsi que le trou d'homme combiné, spécialement développés définissent le filtre et lui confèrent ses propriétés spéciales.

WABAG Filtration
 

Filtration WABAG.

C’est du savoir-faire.

La filtration est un processus clé dans le traitement des eaux. La technologie a été développée dans les années 1960, à l'époque encore de Sulzer. Depuis, nous l'avons optimisée continuellement. Notre filtration des eaux usées remonte aux années 1970. Aujourd'hui, une variété de systèmes à buselures et à plancher de drainage est disponible pour toutes sortes d'applications.

Les filtres WABAG sont utilisés dans le traitement de l'eau potable à des fins diverses. En fonction des médias filtrants ou leur combinaison utilisés pour équiper les filtres, les objectifs de traitement spécifiques peuvent être obtenus. Prérequis est la connaissance de la qualité, de l'origine et de la compatibilité des médias filtrants pour achever une filtration réussie, ainsi que la conception hydraulique et la construction de la cellule filtrante elle-même.

Caractéristiques

  • Filtrationen profondeur en descendant ou en ascendant
  • Forme de filtres variable pour des solutions optimales individuelles
  • Filtres simple ou multi-couches en différentes combinaisons
  • Mode de fonctionnement souple
 

Plancher filtrant WABAG

WABAG fournit à la fois une solution optimisée pour des planchers filtrants à buselures classiques, ainsi que le système de drainage WABAG.

Il est peu encombrant et particulièrement adapté pour la réhabilitation des filtres existants.
Combiné avec la variété de média filtrants disponibles, la configuration parfaite peut être conçue pour chaque projet.

 

WABAG entrée combiné

Les filtres exigent différents raccordements à travers leur paroi (filtrat et l'eau de rinçage, air de lavage, etc.).Ces passages muraux peuvent provoquer des fuites dans la paroi du filtre.

Pour cette raison WABG a développé le trou d'homme combiné. L'ensemble des éléments sont combinés de façon qu'un seul évidement est requis dans la paroi du filtre.

Les filtres à buselures sont équipés d'un éclairage et d'un voyant avec essuie-glace sur le devant du trou d'homme combiné. Ainsi la chambre du filtrat peut être inspectée visuellement.

 

WABAG Le clapet d'eau boueuse

Le rétrolavage efficace est d'une grande importance lors de l'opération d'un filtre. Les programmes de lavage optimisés, assurent la répartition égale des média rétro-lavés sur la surface du filtre entier.

Afin de réduire les coûts d'exploitation, la consommation en eau de lavage doit être minimisée et les médias filtrants ne doivent pas être entraînés par le courant de lavage. Ces deux objectifs principaux sont atteints jusqu'ici avec un grand succès, grâce au principe de lavage unique.

A l'aide du clapet eau boueuse spécialement développé, le volume d'eau de lavage refoulée peut être entièrement déchargé. En Suisse, la grande majorité de tous les filtres construits en béton tourne selon ce principe. En raison de ce lavage optimisé les filtres WABAG nécessitent environ 30 % moins d'eau de lavage.

 

Références

Pratteln Hardwasser
Eau de nappe

2'900 m³/h
2014

Herisau Tobelmühle
Eau de source

100 m³/h
2013 ('88)

Luzern Kreuzbuch
Eau de lac

1'650 m³/h
2012 ('66)

Urnerboden
Eau de source

15 m³/h
2011

 

Systèmes multibarrières.

Combinaison de processus parfaite pour la meilleure eau potable.

Chaque eau peut être transformée, avec la bonne combinaison de procédés, dans de l'eau potable de haute qualité. Depuis plus de 60 ans, des usines de traitement d'eau de lac ont été construites selon ce principe. À quelques exceptions près, toutes ces œuvres ont été conçus et équipés par notre entreprise.

Multibarrierensysteme
 

Systèmes multibarrières.

Purification de l'eau en plusieurs étages.

Pour le traitement de l'eau de surface (lacs et rivières) – ainsi que pour les eaux de source ou les eaux souterraines déficientes en terme de qualité – il faut combiner plusieurs types de procéssus, soit des étapes de purification par filtration, par adsorption, processus biologiques et parfois chimiques.

Avec un système multibarrières complète divers aspects de la qualité de l'eau peuvent être améliorées. En plus de matières en suspension sous forme de particules inorganiques et d'algues, cela concerne, par exemple, la pollution organique, des substances provoquant de l'odeur et de goût ainsi que des composées de l'eau responsable pour la coloration de l'eau.

Les combinaisons de procédés ont été maintes fois adaptés au cours des dernières décennies par rapport aux nouvelles tâches. Au même temps, les étapes individuelles ont évoluées en permanence. La technologie membranaire a été integré dans notre système multibarrières, car elle assure une élimination de particules bien meilleure que la filtration sur sable classique. La chaîne de traitement éprouvée en Suisse, consistant d'une ozonation (oxydation) suivie d'une filtration au charbon actif (adsorption et biodégradation) est maintenant complétée par l'ultrafiltration.

Caractéristiques

  • Principalement utilisé pour le traitement des eaux de surface
  • Sécurité accrue grâce aux étapes de fonction redondante
  • Élimination substantielle de micropolluants en combinant l'oxydation avec l'adsorption
  • Efficace pour la réduction d'odorat, de goût et de la coloration
 

Système multibarrières - sujet d'études approfondies

De 2006 à 2009 et au-delà, WABAG a travaillé en coopération avec le service de l'eau de Zürich et l'institut de recherche de l'eau de l'ETH Zürich, l'EAWAG, à étudier la combinaison de nouvelles méthodes d'analyse globale de l'eau avec de la technologie de traitement visionnaire.

Le but était de développer une technologie de traitement qui surpasse la norme actuelle et qui répond à toutes les éxigences qualitatives et opérationnelles des réseaux de distribution et notamment de ces consommateurs.

L'expérience approfondie acquise lors de ces essais de longue durée était extrêmement précieuse, et continue à influencer toutes nos nouvelles stations de traitement d'eau de lac en Suisse.

 

Références

Rüte
Eau de source

50 m³/h
2016

Cudrefin
Eau de lac

150 m³/h
2013

Horgen
Eau de lac

1'200 m³/h
2012

Zürich Lengg
Eau de lac

10'400 m³/h
2010 ('72)

 

Meilen
Eau de lac

1'000 m³/h
2006

Avis client

Männedorf
Eau de lac

800 m³/h
2005

Genève
Eau de lac

5'400 m³/h
2004

Frasnacht
Eau de lac

3'060 m³/h
1998

 

Micropolluants.

Petits mais costaux.

Dû à l'amélioration des seuils de détection de plus en plus de substances traces organiques peuvent être identifiées dans les plans d'eau et d'autres ressources d'eau potable. Avec des concentrations de ng/l à μg/l les substances baptisées "micropolluants" ont sû attirer l'attention de la recherche, mais aussi du parquet politique.

Spurenstoffe
 
BIOZONE (Ozon/AOP + Granulierte Aktivkohle)

BIOZONE (ozone/AOP + charbon actif en grains).

Le couple parfait.

Dans les systèmes multibarrières, cette combinaison de processus a été utilisé pendant de nombreuses années par WABAG. L'ozone oxyde les micropolluants complètement ou en parti, et génère plus de constituants biodégradables. Dans l'étape de filtration subséquente, ces constituants, ainsi que les produits secondaires de l'ozonation et d'autres micropolluants sont biodégradés et / ou adsorbés sur le média filtrant. Des recherches récentes ont montré que le choix d'une filtration pour l'élimination de ces substances, grâce à la souplesse du système, présente de grands avantages. En outre, l'eau produite profite au même temps des effets positifs d'une filtration traditionnelle.

Caractéristiques

  • Oxidation oxidierbarer Mikroverunreinigungen durch Ozon
  • Adsorption adsorbierbarer Mikroverunreinigungen
  • Erweiterbarkeit zu AOP
  • Combinaison efficace pour la production d'une eau potable à faible potentiel de regermination, grâce à la réduction biologique de composés organiques dissous et carbones bio-assimilables (COD et COA/COBD)
 

Mélange et absorption optimale d'ozone avec le système de flux latérale WABAG

Dans les systèmes classiques d'injection d'ozone par des poreux, une relativement petite zone de contact entre l'eau et le gaz est créé. Quand une usine ne tourne pas à plein régime, ou si les poreux ne sont pas maintenus soigneusement, cet effet se produit d'autant plus.

Par le développement d'un système d'injection d'ozone dans un flux latéral, WABAG contribue à améliorer considérablement l'efficacité de ce procédé. Ainsi il est possible d'assurer que chaque goute d'eau rentre en contacte avec un molécule d'ozone.

Par conséquent, le dosage d'ozone peut être réduit, le taux d'absorption de l'ozone dans l'eau est élevé et surtout une bien meilleure répartition du gas dans le flux volumique total est atteint. Les installations existantes avec des poreux peuvent généralement être facilement convertis dans le système d'injection d'ozone au flux latéral WABAG.

 

Références

Muttenz (AOP)
Eau de nappe

800 m³/h
Im Bau

Le Locle
Eau de source

350 m³/h
1994

Porrentruy
Eau de source

240 m³/h
1992

 
PACOPUR-MF (Pulveraktivkohle + Membranfiltration)

PACOPUR®-MF (charbon actif en poudre de filtration sur membrane de +).

Adsorption performante.

Une deuxième possibilité pour l'élimination des micropolluants est l'adsorption sur charbon actif en poudre (CAP). Condition préalable à l utilisation des CAP est que la ou les substances cibles sont adsorbables. A cet effet, le charbon finement broyé est ajouté au courant d'eau et à nouveau retiré de l'eau après un certain temps de contact. Dans le domaine de traitement de l'eau potable ceci est réalisé par la filtration et ainsi séparation du CAP par und filtration membranaire (ultrafiltration). Les eaux sales de lavage issues du rétro-lavage de l'ultrafiltration avec teneur concentrée en CAP doivent être traitées ou éliminées. Dépendant du site de l'installation ceci n'est pas possible. La manipulation de CAP exige des mesures de sécurité les plus élevées, ainsi qu'une exploitation bien refléchie et soigneuse.

Caractéristiques

  • Dosage inline de charbon actif en poudre dans le flux de l'eau
  • Très bonne adsorption de micropolluants adsorbables
  • Séparation du CAP chargé de l'eau traitée nécessaire
  • Traitement ou élimination du CAP chargé nécessaire
 

Utilisation de charbon actif en poudre . Gaspillage des ressources?

Un gramme de charbon actif en poudre dispose d'une surface spécifique d'environ 1000 mètres carrés, disponible pour l'adsorption de substances indésirables dissoutes dans l'eau. La capacité d'adsorption du charbon actif en poudre n'est pas épuisée après un seul contact de quelques minutes avec l'eau à traiter, car ensuite il est séparé de l'eau. Son potentiel réel ne peut donc être utilisé que partiellement. Par conséquent , WABAG a déposé un brevet pour une recirculation de CAP.

Références

Muttenz (AOP)
Eau de nappe

800 m³/h
Im Bau

 

Applications spéciales.

Parce que l'eau a beaucoup de facettes.

Conditions géogéniques exceptionnelles peuvent grandement affecter certains paramètres de qualité d'une ressource d'eau potable. Cela donne lieu à des défis très différents pour les services d'eau potable. Pour la plupart de ces défis, nous avons un plan.

Spezialanwendungen Aufbereitung Entsäuerung Raron
 

Adoucissement

Les seuils karstiques causent une dureté considérablement augmentée dans les eaux de source. Avec un adoucissement de l'eau, ce problème peut être résolu. En Suisse, les eaux dures ne sont, à ce jour, pas adoucie au niveau municipal, mais par les consommateurs eux-mêmes. L'adoucissement central d'une eau constitue des avantages et des désavantages qui doivent être considérés soigneusement.

Méthodes appliquée s: électrodialyse, échange d'ions, nanofiltration, osmose inverse


Désacidification

De l'eau avec un excès en acide carbonique libre cause de la corrosion aux installations et endommage ainsi l'infrastructure de façon continue et irréversible.

Avec le bon média filtrant, l'acide carbonique libre peut être lié, et l'équilibre calco-carbonique sera restauré .

 

Fer et manganèse

Dans les aquifères dépourvues d'oxygène, le fer et le manganèse sont présent sous forme dissoute. En contact avec l'oxygène, ils tendent à précipiter dans les réservoirs et réseaux de distribution et incrustent ainsi les installations.

Pour cette raison, au cas échéant il est préférable d'éliminer ces substances de l'eau potable. En fonction de la sévérité des concentrations, l'eau est aérée, et ainsi le fer et le manganèse sont oxydés. Par la suite, une partie importante du fer et du manganèse est présente sous forme trivalente et peut être séparé par filtration dans une filtration subséquente, sur un média filtrant spécifique.

 

Arsenic et uranium

Il arrive que l'arsenic et l'uranium, ou d'autres métaux lourds d'origine géogène sont présents dans l'eau avec des concentrations qui dépassent les limites applicables.


Vous trouvez notre portefeuille technologique complet sur le site web du groupe WABAG: www.wabag.com

 

sustainable solutions. for a better life.

WABAG Technique de l'Eau SA
2 Avenue de la Rasude
CH-1006 Lausanne


Tél. +41 21 508 15 15
E-Mail

 
 
 


© 2018 WABAG Technique de l'Eau SA